• Instagram
  • Facebook

© Jaguar Arte 2019

Pino, de Lorena Velazquez

1 500,00 €Prix

60 X 40 cm

  • La pratique artistique de Lorena Velázquez, créatrice franco-mexicaine, s’articule autour de trois centres d’intérêt : l’admiration et le respect que l’artiste éprouve pour les arbres, témoins silencieux et pérennes de la trace de l’être humain sur la Terre ; la ville, où son regard poétique révèle des situations qui passent inaperçues dans le va et vient incessant ; et l’être humain, car la profonde empathie qu’elle ressent pour toute personne se manifeste dans ses portraits, réalisés dans la rue ou au studio.

    De façon individuelle, elle a exposé à la Galerie du Reloj à Mexico et dans le Parc de la Providence à Métépec, dans l’Etat de Mexico. En reconnaissance à sa carrière artistique elle a reçu divers soutiens et distinctions, entre autre une bourse de travail du Programme de Soutien aux Projets et Co-investissements Culturels (du Fonds National pour la Culture et les Arts, FONCA) et le Premier Prix au Concours International de l’Image, FINI, 2011, dans la catégorie Gravure Numérique, pour son œuvre Radiografía pulmonar.

    Il faut remarquer que, même si la photographie est le moyen d’expression privilégié de Lorena Velázquez, sa passion pour l’image s’étend à des disciplines comme la gravure, l’installation, la reliure et la création de livres d’artistes. Dans ce domaine, elle a participé à des expositions collectives comme celle du CODEX International Book Fair à Richmond, Californie (2013, 2015, 2017, 2019) ; le salon PAGE(S à Paris en ses deux éditions du Bastille Design Center et du Palais de la Femme (2018) ; le salon du livre Art Paper Works au Musée Rufino Tamayo (2017); le CODEX Mexico au Centre Culturel Estación Indianilla (2012) et Lis-moi au  centre culturel Casa del Lago (2012).

    En 2018, sa série Au Pays des Merveilles a fait partie d’une exposition dirigée par Didier Mutuel, dans le sud de la France et à l’exposition collective Artist’s Books from Mexico, au Musée d’Art de Sonoma Valley ; tandis que Máxima Expresión otras formas de ver y hacer libros fut exposée à la Biblioteca México et participa à  l’exposition Artist book from Mexico and Mexican Diaspora, au Consulat du Mexique en Californie, U.S.A. Á la fin de cette année et en compagnie des photographes Javier Hinojosa, Gabriel Figueroa, Silvia González de León, Lourdes Almeida et autres, Velázquez se rend à la Réserve de la Biosphère de Tehuacán, dans l’Etat de Puebla. Les photographies qui en résultent sont présentées aux troisièmes enchères annuelles d’art du Musée International du Baroque de la ville de Puebla.

    Dans le domaine de l’édition, il faut distinguer les livres : Exit (2019), La Peur(2018), Un mundo sin flores (2016), 43 (2015) –qui aborde le sujet de la disparition des 43 étudiants de Ayotzinapa– , Spiral Lady (2013), Le Silence des Arbres (2013), El Vuelo (2012) et El Latido del Corazón (2011). Francisco Segovia, Valentine Oncins, Lola Argemí et Vicente Guijosa ont collaboré à ses éditions.

    Son oeuvre fait partie de collections importantes de photographies, comme celles de la Bibliothèque Bancroft de l’Université de Berkeley, la Bibliothèque de l’Université Duke, les Collections Spéciales de l’Université de Brown, la Bibliothèque de l’Université de Stanford, la Photothèque Nationale du Mexique, le Musée Carrillo Gil, le Centre de l’Image, la Fondation Alumnos 47 et l’Ambassade de France au Mexique, ainsi que de plusieurs collections privées.

    Milena Estrada